Quand les habitants se préoccupent du territoire sur lequel ils vivent!

Une démarche accompagnée par le Centre Social de la Rabière (Joué les Tours 37)

Le quartier de la Rabière connait des incidents de violences multiples et répétés, avec les conséquences matérielles, mais aussi un réel impact sur la vie du quartier. Au delà du sentiment d’insécurité qui s’est installé, il y a aussi une grande incompréhension qui s’exprime.

Depuis quelques mois, des habitants organisent régulièrement des rencontres publiques, ouvertes à tous, dans l’objectif de débattre, réfléchir, comprendre et agir face à ces violences de natures diverses. Ces rencontres sont un succès dans la mesure où elles permettent de s’exprimer, d’écouter l’autre, via des échanges intergénérationnels, animés et riches de propositions.

Dans le cadre de ces réunions, les habitants ont manifesté la volonté de comprendre davantage ce qu’implique le dispositif de « reconquête républicaine » qui s’appliquera à priori à ce quartier.

Pour cela le groupe « Stop aux violences » organise un « porteur de paroles » place de la mairie et propose ainsi à chacun de s’exprimer sur les différentes formes de violence.

Extrait de la lettre du 12 mars envoyé par les habitants du quartier à la préfecture.

Retrouvez l’article de la nouvelle république du 21/03/2019 https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/joue-les-tours/joue-les-tours-elles-disent-non-aux-violences-a-la-rabiere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.